La recette cuisine-libre.fr de la semaine : Pommes de terre et épinards à l’indienne (Aloo Palak)

Délicieux curry indien de pommes de terre (aloo), épinards (palak) et d’épices.

Préparation : 15 min Cuisson : 20 min Mijoté

Sans viande – Sans œuf – Sans lactose – Sans gluten
Aloo Palak (Spinach with Potatoes) - CC0 Miansari66

 

Ingrédients

  • 200 g de feuilles d’épinards
  • 1 tomate
  • 2 pommes de terre moyennes
  • 1 oignon coupé finement
  • 1 piment vert (facultatif)
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c. café de graines de moutarde
  • 1 c. café de graines de cumin
  • 1 c. café de poudre de curcuma
  • 1 c. soupe de poudre de coriandre
  • 1 c. soupe de poudre de curry
  • 1 pincée d’asa foetida (facultatif)
  • 2 c. soupe d’eau
  • 3 c. soupe d’huile (de coco ou autre)
  • 1 pincée de sel
  • 2 brins de coriandre fraîche

Préparation pour pommes de terre et épinards à l’indienne (aloo palak)

Nettoyer les épinards. Couper la pomme de terre en gros dés. Couper la tomate en petits dès. Couper finement l’oignon. Couper le piment en petits morceaux. Hacher finement l’ail. Préparer toutes les épices.

Dans une poêle, chauffer l’huile. Ajouter les graines de moutarde. Quand elles sautent, ajouter le cumin, l’asa foetida, l’oignon, le piment et l’ail. Cuire en remuant 2 minutes à feu moyen.

Ajouter les autres épices et la tomate. Ajouter un peu d’eau pour ne pas que les épices brûlent et cuire 2 minutes.

Ajouter les pommes de terre. Saler et mélanger. Ajouter les épinards.

Couvrir et cuire à feu doux pendant environ 20 minutes, en remuant occasionnellement, jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites.

Parsemer de coriandre fraîche ciselée et servir bien chaud avec de la semoule, du riz ou des pains indiens chapatis.

Recette du Domaine public partagée en juin 2019. Cette recette nous appartient à tous et toutes. Vous pouvez donc la copier, modifier, distribuer et reproduire en toute liberté. D’après les recettes de cuisinne indienne : Aloo palak et de Juliette : Aloo Palak (pommes de terre et épinards à l’indienne).

Voir les commentaires